par titre | 28 29 30 31 01 02 03 04 05 06 07 | par pays | par réalisateur.rice
 
 
 

SITE OFFICIEL
BANDE-ANNONCE

 
Making the Boys
Crayton Robey | États-Unis | 2010 | | 90 min | v.o.anglais

Saviez-vous que la semaine où Judy Garland est morte et où nos sœurs déclenchaient les émeutes que l’on sait au bar Stonewall, à New York, à quelques pas de là, ... [+]

Saviez-vous que la semaine où Judy Garland est morte et où nos sœurs déclenchaient les émeutes que l’on sait au bar Stonewall, à New York, à quelques pas de là, William Friedkin réalisait The Boys in the Band, le premier film ouvertement gai destiné au grand public? Ce n’est là qu’une des nombreuses perles que recèle le très divertissant Making the Boys. « Qu’est-ce que j’avais à perdre? », dit le dramaturge Mart Crowley pour expliquer comment un raté de Hollywood, gai par-dessus le marché, a pu écrire la pièce en une semaine, avoir accès à une salle off-off-Broadway et voir son œuvre devenir l’événement incontournable de l’heure, pour ensuite résister aux pressions des gros bonnets hollywoodiens en insistant pour que le film soit réalisé avec sa distribution originale composée d’inconnus. Ce documentaire passionnant sur le tournage du film est entremêlé de commentaires parfois prudents, parfois acerbes de personnages connus comme Carson Kressley, Dominic Dunne, Dan Savage, Michael Musto, Tony Kushner et un Edward Albee aujourd’hui sorti du placard. Une séquence vaut à elle seule le prix d’entrée : lors d’une fête sur une plage de Malibu, on voit Crowley en train de prendre du bon temps dans la résidence de Roddy McDowall en compagnie de Natalie Wood, Sal Mineo, Judy Garland, Rock Hudson et une douzaine d’autres vedettes gaies. Making the Boys est une brillante chronique de la naissance de la culture LGBT moderne. [-]

6 _13h00 | PGM 43 | Theatre Hall Concordia


SITE OFFICIEL
BANDE-ANNONCE

 
Decoding Alan Turing
Christopher Racster | États-Unis | 2009 | | 18 min | v.o. anglaise

Dans cet hommage créatif au père de l’intelligence artificielle, Andrew Hodges, mathématicien et militant de la première heure, décrit l’héritage laissé par Alan Turing, le scientifique qui a réussi à ... [+]

Dans cet hommage créatif au père de l’intelligence artificielle, Andrew Hodges, mathématicien et militant de la première heure, décrit l’héritage laissé par Alan Turing, le scientifique qui a réussi à décrypter le code Enigma et qui était également homosexuel. Paul Harfleet, artiste et militant contre la violence, crée une commémoration singulière de l’étrange décès de Turing, qui s’est suicidé en croquant une pomme empoisonnée au cyanure. [-]

6 _13h15 | PGM 44 | J.A. de Seve
Également dans ce programme : The Real Anne Lister



BANDE-ANNONCE

 
The Real Anne Lister
Matthew Hill | Grande-Bretagne | 2010 | | 60 min | v.o.anglais

« Je n’ai de sentiment qu’à l’égard de la gent féminine... le seul amour qui habite mon cœur est le sien et le sien seul. » Dans ce portrait tout ... [+]

« Je n’ai de sentiment qu’à l’égard de la gent féminine... le seul amour qui habite mon cœur est le sien et le sien seul. » Dans ce portrait tout en nuances d’une véritable rebelle de la Régence anglaise, l’humoriste Sue Perkins (imaginez une version écossaise d’Ellen DeGeneres) examine comment la classe sociale, le culte de la sensibilité et les amitiés intenses entre femmes ont permis à une industrielle et propriétaire foncière précoce et séductrice de jouir d’une bonne dose de liberté et de vivre moult plaisirs furtifs. Dans une entrevue que Perkins fait avec Helena Whitbread, qui a découvert le journal personnel de Lister et a travaillé à le décoder pendant plus de 25 ans, la chercheuse fait des révélations étonnantes et croustillantes sur la vie mouvementée d’une femme du XIXe siècle qui était résolument lesbienne. Émerge alors le portrait d’une femme complexe et fière qui s’attaque aux préjugés, qu’il s’agisse de résister au patriarcat ou d’afficher ses nombreuses conquêtes. Inimitable – à la fois appliquée et vive –, la narration de Perkins bouleverse nos attentes face à un documentaire de la BBC. De la même manière, le journal d’Anne Lister, codé au moyen d’un mélange de grec et d’algèbre, coloré et regorgeant de détails (quatre millions de mots en 23 volumes), jure dans la grisaille sociale de son époque, qui nous est ici donnée à voir à travers le regard d’une contemporaine des sœurs Brontë dont l’univers était décidément aux antipodes de celui des Hauts de Hurlevent. [-]

6 _13h15 | PGM 44 | J.A. de Seve
Également dans ce programme : Decoding Alan Turing




SITE OFFICIEL
BANDE-ANNONCE

 
Edie and Thea: A Very Long Engagement
Susan Muska & Gréta Ólafsdóttir | États-Unis | 2009 | | 61 min | v.o.anglais

« Nous avons dansé tellement longtemps que j’en ai troué mes bas-nylon. » Ainsi commencent 42 ans d’amour entre Edie et Thea, deux femmes qui sont demeurées partenaires et âmes ... [+]

« Nous avons dansé tellement longtemps que j’en ai troué mes bas-nylon. » Ainsi commencent 42 ans d’amour entre Edie et Thea, deux femmes qui sont demeurées partenaires et âmes sœurs passionnées dans l’adversité et le bonheur. Leur histoire, celle d’un amour total et profond qui dure toute une vie, possède le souffle et l’envergure des légendes. Comme les plus belles histoires d’amour – Tristan et Yseult, Roméo et Juliette, Gertrude et Alice –, celle d’Edie et de Thea est une histoire d’amour interdit. Peu après leur rencontre dans le West Village, à New York, au début des années 1960, elles décident de se « fiancer », alors que l’idée d’un mariage civil était inconcevable pour les couples gais et lesbiens. En effet, elles devront attendre encore 40 ans pour enfin convoler en justes noces, à Toronto. À partir d’une multitude de photographies, de l’enfance à l’âge adulte, le documentaire crée un kaléidoscopique visuel de l’histoire de la vie de ces deux femmes : le militantisme, la vie secrète de la communauté gaie avant les émeutes de Stonewall, les fêtes, les bars, les brouilles familiales. Réalisé par Susan Muska et Gréta Ólafsdóttir (le dynamique duo à l’origine du documentaire exceptionnel The Brandon Teena Story), Edie and Thea: A Very Long Engagement est une chronique charmante et émouvante d’un amour véritable. [-]

6 _13h30 | PGM 45 | BAnQ


SITE OFFICIEL
BANDE-ANNONCE

 
Gayby
Jonathan Liseski | États-Unis | 2010 | | 12 min | v.o. anglaise

Matt (gai) et Jenn (hétéro), deux amis de collège, décident d'avoir un enfant, mais la façon la plus économique d'y arriver demeure encore d'avoir une relation sexuelle "traditionnelle". Maladresses et ... [+]

Matt (gai) et Jenn (hétéro), deux amis de collège, décident d'avoir un enfant, mais la façon la plus économique d'y arriver demeure encore d'avoir une relation sexuelle "traditionnelle". Maladresses et moments hilarants s'ensuivent. [-]

6 _15h00 | PGM 46 | Theatre Hall Concordia
Également dans ce programme : Le refuge



SITE OFFICIEL
BANDE-ANNONCE

 
Le refuge
François Ozon | France | 2009 | | 88 min | v.o.français | s-t.a_en

Héroïnomane chic vêtue de léopard, Mousse (Isabelle Carré, qui exsude un anti-autoritarisme calculé) est jugée avoir causé le décès de Louis (Melvil Poupaud), héritier d’une riche famille. Invitée par la ... [+]

Héroïnomane chic vêtue de léopard, Mousse (Isabelle Carré, qui exsude un anti-autoritarisme calculé) est jugée avoir causé le décès de Louis (Melvil Poupaud), héritier d’une riche famille. Invitée par la matriarche (Claire Vernet) à interrompre sa grossesse, Mousse se réfugie chez un ami pour se préparer à la naissance imminente. Par acquit de conscience, le frère de Louis, Paul (Louis-Ronan Choisy, mannequin et vedette pop), en route vers l’Espagne, s’arrête en chemin pour rendre visite à Mousse et rencontre Serge, bricoleur séduisant. Au beau milieu du batifolage qui s’ensuit, Paul sent une fragilité intrigante derrière l’extérieur amer et brusque de Mousse, qui lui rappelle ses propres liens ambivalents avec Louis et sa famille adoptive. Alors qu’ils partagent leurs souvenirs d’un homme mystérieux, une attirance inattendue s’installe... Le refuge démontre le légendaire talent du réalisateur ouvertement gai François Ozon, qui, toujours imprévisible, parvient encore une fois à obtenir des performances d’acteurs exquises et à créer l’atmosphère cinématographique unique qui constitue sa signature. Les très talentueux Isabelle Carré et Louis-Ronan Choisy contribuent grandement à ce film, généralement acclamé comme marquant le retour d’Ozon au meilleur de sa forme. Rappelant des classiques tels que Sous le sable et Swimming Pool, Le refuge constitue une œuvre lyrique et sensible livrée par un cinéaste en pleine maturité. [-]

6 _15h00 | PGM 46 | Theatre Hall Concordia
Également dans ce programme : Gayby




SITE OFFICIEL
BANDE-ANNONCE

 
Postcard to Daddy
Michael Stock | Allemagne | 2010 | | 84 min | v.o. allemande | s-t.a_en

Le co-auteur et réalisateur du film culte classique gai Prinze in Hölleland s’efforce de transcender son passé difficile pour donner un sens au présent. Derrière les films et les photos ... [+]

Le co-auteur et réalisateur du film culte classique gai Prinze in Hölleland s’efforce de transcender son passé difficile pour donner un sens au présent. Derrière les films et les photos d’une famille libérale de gauche en apparence heureuse se cache une terrible vérité : Michael Stock a été agressé sexuellement par Roland, son père plus grand que nature. Ses frères et sœurs (aujourd’hui eux-mêmes parents) révèlent les répercussions de cet abus sur la famille et les circonstances dans lesquelles Michael est devenu la proie des honteuses attentions de Roland. Les effets à long terme sur ses relations intimes sont abordés à partir d’extraits de films et d’images d’archives de ses anciens amants. À l’occasion de vacances longtemps attendues à Ko Lanta, en Thaïlande, Michael et sa mère, Margaret, aujourd’hui thérapeute, ont la possibilité de mieux se comprendre et de relater leurs expériences. Tandis que Michael exprime son désarroi, sa culpabilité et sa honte, Margaret explique en quoi consistent les déséquilibres de pouvoir entre adultes et enfants et comment les rôles peuvent s’inverser, permettant à l’agresseur de placer la victime dans le rôle de l’agresseur. Postcard to Daddy est un documentaire rarissime qui nous sensibilise à la fois à la problématique de l’inceste et de l’abus sexuel tout en offrant un espoir de renouveau. Intelligemment introspectif sans jamais tomber dans l’apitoiement, ce documentaire honnête et courageux qui résume 25 années d’un cheminement ardu a obtenu en 2010 le prestigieux prix Siegessäule, à la Berlinale. [-]

6 _15h15 | PGM 47 | J.A. de Seve


SITE OFFICIEL
BANDE-ANNONCE

 
The Sleeping Beauty of East Finchley
Séamus Rea | Grande-Bretagne | 2010 | | 50 min | v.o.anglais

Coincée entre les soins qu’elle procure à sa mère et les chiffres qu’elle compile au travail, la pieuse Joan coule de mornes journées, illuminées seulement par les visites régulières de ... [+]

Coincée entre les soins qu’elle procure à sa mère et les chiffres qu’elle compile au travail, la pieuse Joan coule de mornes journées, illuminées seulement par les visites régulières de Pat, infirmière à domicile attentionnée. Au cours d’une conversation de cuisine, Pat découvre que Joan nourrit une passion pour le chant et l’invite à se joindre à une chorale de femmes appelée « Friends of Dusty ». Lorsque Joan, fervente catholique, découvre peu à peu de quel genre de chorale féminine il s’agit, elle court se réfugier dans le confort du chœur mal fagoté et vieux-jeu de son église locale. Cependant, comme elle n’obtient dans ce groupe aucune appréciation pour son registre vocal et ses talents, elle décide de donner une deuxième chance à « Friends of Dusty »... Les performances des actrices et les numéros de chorale sont tout simplement époustouflants dans cette joyeuse version entièrement féminine de Glee. L’amour peut survenir à tout âge, nous dit ce charmant drame à l’anglaise, et le réalisateur de courts métrages gai Seamus Rea signe ici un adorable Little Voice à saveur lesbienne. [-]

6 _15h15 | PGM 48 | BAnQ


SITE OFFICIEL

 
The Heretics
Joan Braderman | États-Unis | 2010 | | 91 min | v.o.anglais

En 1977, à Manhattan, New York, un collectif de femmes artistes se forme, radicalisé par le sexisme étouffant des années 1960 et 1970 et motivé par les récents succès du ... [+]

En 1977, à Manhattan, New York, un collectif de femmes artistes se forme, radicalisé par le sexisme étouffant des années 1960 et 1970 et motivé par les récents succès du mouvement des droits civiques, des manifestations contre la guerre au Vietnam et du mouvement naissant pour les droits des homosexuels. Cofondatrice du magazine radical HERESIES: A Feminist Publication on Art and Politics, Joan Braderman fait appel à ses anciennes collègues révolutionnaires et collaboratrices pour jeter un regard en arrière sur cette expérience grisante qui a lancé la carrière de féministes de renom comme Barbara Ehrenreich, Adrienne Rich et Alice Walker. Documentariste et vidéaste primée, Braderman a concocté dans The Heretics un mélange éclectique et ingénieux d’extraits d’archives et d’images numériques animées qui reflète à merveille l’esthétique du magazine et l’ambiance de l’époque. Au moyen d’entrevues approfondies avec des sommités artistiques féministes – lesbiennes ou hétéro –, dont la conservatrice Lucy Lippard, l’architecte Susana Torre, les artistes Emma Amos, Su Friedrich (Damned if You Don’t), Harmony Hammond et Cecilia Vicuña, elle examine l’impact du magazine sur la deuxième vague du féminisme. À une époque où apparaissent, avec la troisième vague, différentes sous-cultures micro-féministes autonomes, The Heretics est une stimulante célébration des plaisirs et du pouvoir de la solidarité féminine. Il s’inscrit dans la magnifique série de documentaires présentée cette année au Festival, qui relate le riche vécu des lesbiennes avec, notamment, The Real Anne Lister et Amourous, Antiquated, Audacious. [-]

6 _16h30 | PGM 49 | BAnQ


  CHOISIR D'AIMER

BANDE-ANNONCE

 
D’une rive à l’autre
Maxime Desmons | Canada | 2010 | | 18 min | v.o. française & anglaise

Dans ce superbe drame musical, la passion du Nouveau Monde et la tradition du Vieux Monde s’affrontent lorsque Marielle, immigrante africaine, tombe amoureuse d’une collègue de travail. Ce faisant, elle ... [+]

Dans ce superbe drame musical, la passion du Nouveau Monde et la tradition du Vieux Monde s’affrontent lorsque Marielle, immigrante africaine, tombe amoureuse d’une collègue de travail. Ce faisant, elle provoque la colère de son frère et compromet le projet de mariage arrangé avec un ami de la famille. [-]

6 _17h00 | PGM 50 | J.A. de Seve
Également dans ce programme : Bonjour parents (Marzaba Ilkoun), Cecilia, The Choice of Love, To the Marriage of True Minds



BANDE-ANNONCE

 
The Choice of Love
Eirik Andreas Sandaker | Norvège | 2010 | | 35 min | v.o. anglaise

Dans ce documentaire captivant, le réalisateur aborde la question de l’Islam et de l’homosexualité. Au fil de plusieurs rencontres avec le premier musulman ouvertement gai en Norvège, le leader de ... [+]

Dans ce documentaire captivant, le réalisateur aborde la question de l’Islam et de l’homosexualité. Au fil de plusieurs rencontres avec le premier musulman ouvertement gai en Norvège, le leader de l’Union islamique, à Oslo, et un musulman gai qui a préféré garder l’anonymat, Eirik Andreas Sandaker tente de comprendre comment il est possible de vivre en étant privé de la liberté d’aimer les personnes de son choix. [-]

6 _17h00 | PGM 50 | J.A. de Seve
Également dans ce programme : Bonjour parents (Marzaba Ilkoun), Cecilia, D’une rive à l’autre, To the Marriage of True Minds



 
Bonjour parents (Marzaba Ilkoun)
Manuel Marmier | France | 2010 | | 18 min | v.o. arabe | s-t.a_en

À travers une succession d’échanges intenses mais respectueux et empreints de tendresse, Rayan, originaire du Liban, remet en question les perceptions stéréotypées que sa mère entretient à propos de l’Amérique, ... [+]

À travers une succession d’échanges intenses mais respectueux et empreints de tendresse, Rayan, originaire du Liban, remet en question les perceptions stéréotypées que sa mère entretient à propos de l’Amérique, de la vie qu’il mène dans ce pays et, par-dessus tout, de lui. [-]

6 _17h00 | PGM 50 | J.A. de Seve
Également dans ce programme : Cecilia, The Choice of Love, D’une rive à l’autre, To the Marriage of True Minds



BANDE-ANNONCE

 
Cecilia
Emily Ray Reese | États-Unis | 2009 | | 12 min | v.o. anglaise & espagnole

La réconfortante et troublante présence de la voisine butch, toujours prête à rendre service, incite Cecilia, récemment arrivée au pays, à remettre en question quelques-unes des certitudes héritées de sa ... [+]

La réconfortante et troublante présence de la voisine butch, toujours prête à rendre service, incite Cecilia, récemment arrivée au pays, à remettre en question quelques-unes des certitudes héritées de sa culture. [-]

6 _17h00 | PGM 50 | J.A. de Seve
Également dans ce programme : Bonjour parents (Marzaba Ilkoun), The Choice of Love, D’une rive à l’autre, To the Marriage of True Minds



SITE OFFICIEL

 
To the Marriage of True Minds
Andrew Steggall | Grande-Bretagne | 2010 | | 12 min | v.o. anglaise

Séparés à leur arrivée au Royaume-Uni, deux jeunes Iraquiens ne pourront se retrouver que s’ils arrivent à se souvenir d’un sonnet de Shakespeare… et d’un navire de papier. ... [+]

Séparés à leur arrivée au Royaume-Uni, deux jeunes Iraquiens ne pourront se retrouver que s’ils arrivent à se souvenir d’un sonnet de Shakespeare… et d’un navire de papier. [-]

6 _17h00 | PGM 50 | J.A. de Seve
Également dans ce programme : Bonjour parents (Marzaba Ilkoun), Cecilia, The Choice of Love, D’une rive à l’autre




  CONFORT À LA SCANDINAVE

SITE OFFICIEL
BANDE-ANNONCE

 
The Samaritan
Magnus Mork | Norvège | 2010 | | 28 min | v.o norvégienne

La frontière entre aider quelqu’un et profiter de lui, utiliser et être utilisé est parfois bien mince, et c’est cette zone grise qu’explore The Samaritan. Knut est un homme solitaire ... [+]

La frontière entre aider quelqu’un et profiter de lui, utiliser et être utilisé est parfois bien mince, et c’est cette zone grise qu’explore The Samaritan. Knut est un homme solitaire d’âge mûr qui cherche désespérément à sortir de son isolement et à se faire des amis. Mizra est un immigrant illégal qui a désespérément besoin d’aide… Dynamique inégale ou amitié en devenir? [-]

6 _17h15 | PGM 51 | Theatre Hall Concordia
Également dans ce programme : Awakening, Birthday, Oh My God!



 
Oh My God!
Anne Sewitsky | Norvège | 2008 | | 9 min | v.o. norvégienne | s.-t.a_en

« Oh My God! est d’abord et avant tout un film sur l’orgasme », dit la réalisatrice. Les jeux d’enfants ne sont plus ce qu’ils étaient dans ce brillant court métrage norvégien. ... [+]

« Oh My God! est d’abord et avant tout un film sur l’orgasme », dit la réalisatrice. Les jeux d’enfants ne sont plus ce qu’ils étaient dans ce brillant court métrage norvégien. [-]

6 _17h15 | PGM 51 | Theatre Hall Concordia
Également dans ce programme : Awakening, Birthday, The Samaritan



SITE OFFICIEL

 
Birthday
Jennifer Malmqvist | Suède | 2010 | | 18 min | v.o. suédoise | s-t.a_en

Dans ce somptueux court métrage en provenance de Suède, Sara prépare une surprise pour l’anniversaire de sa femme Katarina. Mais en cette journée du début de l’été, Katarina a une ... [+]

Dans ce somptueux court métrage en provenance de Suède, Sara prépare une surprise pour l’anniversaire de sa femme Katarina. Mais en cette journée du début de l’été, Katarina a une révélation importante à lui faire. [-]

6 _17h15 | PGM 51 | Theatre Hall Concordia
Également dans ce programme : Awakening, Oh My God!, The Samaritan



 
Awakening
Christian Tafdrup | Danemark | 2010 | | 36 min | v.o. danoise | s-t.a_en

Carsten, 16 ans, vient tout juste de commencer à sortir avec Melissa. Elle le présente à ses parents, des gens aimables et attachants, qui l’accueillent avec gentillesse dans leur foyer ... [+]

Carsten, 16 ans, vient tout juste de commencer à sortir avec Melissa. Elle le présente à ses parents, des gens aimables et attachants, qui l’accueillent avec gentillesse dans leur foyer et dans leur vie. Lors d’un week-end au chalet d’été familial, Carsten et le père de Melissa se rendent compte qu’ils ont beaucoup plus de choses en commun que ce qu’ils croyaient au départ. [-]

6 _17h15 | PGM 51 | Theatre Hall Concordia
Également dans ce programme : Birthday, Oh My God!, The Samaritan




SITE OFFICIEL

 
Le Tigre on Tour
Kerthy Fix | États-Unis | 2010 | | 67 min | v.o.anglais

Cinq ans après une dernière tournée mondiale sur quatre continents et dans dix pays, ce documentaire-concert saisit le groupe Le Tigre en train de faire du rock tout en préservant ... [+]

Cinq ans après une dernière tournée mondiale sur quatre continents et dans dix pays, ce documentaire-concert saisit le groupe Le Tigre en train de faire du rock tout en préservant son tranchant politique. Et la plupart du temps, ça marche. Vous vous surprendrez à répondre viscéralement au cri de ralliement de la chanson « F.Y.R. », un succès de concert : « Féministes, ce message est pour vous. Présentez-vous à la réception. » Vous assisterez également à l'entrée d'un groupe marginal dans le réseau mondial bien établi du rock et aux manigances auxquelles il doit se livrer, souvent dans le plaisir et avec une rare conscience de soi. Vous pourrez également apprécier le sens de l'humour acide de Kathleen Hannah, le succès de J.D. Samson auprès des dames et le spectacle d'une Joanna Fateman pince-sans-rire en train de se moquer gentiment des gars - des rockers au visage fardé - du groupe Slipknot. Lorsque Hannah, ex-chanteuse de Bikini Kill et membre de la première heure du mouvement riot grrrl, raconte à un DJ de la radio comment elle a inspiré à Kurt Cobain la chanson « Smells like Teen Spirit », on a droit à un aperçu de son monde intérieur. Le film est surtout une promenade saugrenue dans la vie intime du trio, ainsi qu'une une sorte de trame sonore du mouvement féministe des années 1990 qui ranime des passions et des étincelles politiques. [-]

6 _19h15 | PGM 52 | J.A. de Seve
Également dans ce programme : Jump in the River




 
Sebastian
Kevin McGuiness | Canada | 2010 | | 6 min | v.o. anglaise

Un beau court métrage qui trace l’évolution symbolique de l’icône chrétienne saint Sébastien, en examinant la relation entre Sébastien, danseur exotique, et le plus fervent de ses admirateurs, le riche ... [+]

Un beau court métrage qui trace l’évolution symbolique de l’icône chrétienne saint Sébastien, en examinant la relation entre Sébastien, danseur exotique, et le plus fervent de ses admirateurs, le riche et dominateur Dioclétien. [-]

6 _19h30 | PGM 53 | Theatre Hall Concordia
Également dans ce programme : The Consul of Sodom (El cónsul de Sodoma)



SITE OFFICIEL
BANDE-ANNONCE

 
The Consul of Sodom (El cónsul de Sodoma)
Sigfrid Monleón | Espagne | 2009 | | 110 min | v.o.espagnole | s-t.a_en

L’École de poésie de Barcelone naît pendant la dictature militaire de Franco. Un de ses membres fondateurs, l’érudit et sensualiste Jaime Gil de Biedma (magnifiquement interprété par Jordi Mollà), transforme ... [+]

L’École de poésie de Barcelone naît pendant la dictature militaire de Franco. Un de ses membres fondateurs, l’érudit et sensualiste Jaime Gil de Biedma (magnifiquement interprété par Jordi Mollà), transforme en poésie les contradictions qui l’habitent, déchiré entre ses désirs intimes et ses obligations publiques. Fils d’une famille capitaliste exploitant une multinationale de tabac, Biedma soutient ardemment les causes communiste et socialiste. Constamment sur la corde raide entre décadence et diligence, il fait la salutaire rencontre d’Isabel « Bel » Moreno de Mora (Bimba Bosé), qui devient sa muse et sa complice. Hélas, la trahison et la perte traquent Biedma, depuis les bars enfumés des quartiers pauvres de Manille jusqu’aux salles de réunion de Barcelone... Lauréat d’un prix Goya, ce film de Sigfrid Monleón a choqué en traçant un portrait explicitement érotique d’un poète catalan vénéré, aussi à l’aise avec les quatrains qu’avec les ménages à quatre. Les images somptueuses de José David Montero sont magnifiées par la trame sonore tout aussi exquise de Joan Valent, collaborateur de longue date, qui nous entraîne sur trois continents et quatre décennies avec « Les feuilles mortes » de Juliette Gréco et « Always on My Mind » des Pet Shop Boys. Réalisé durant une année féconde en films historiques gais, The Consul of Sodom a l’étoffe d’un classique de la trempe de Wilde et de Before Night Falls. [-]

6 _19h30 | PGM 53 | Theatre Hall Concordia
Également dans ce programme : Sebastian




 
Immature
Siobhan Devine | Canada | 2010 | | 5 min | v.o. anglaise

Au lendemain de leur déménagement dans un nouvel appartement, Paula et Sue traversent une période difficile dans leur relation. Toujours prête à réparer les choses, Sue décide que la seule ... [+]

Au lendemain de leur déménagement dans un nouvel appartement, Paula et Sue traversent une période difficile dans leur relation. Toujours prête à réparer les choses, Sue décide que la seule façon de rendre Paula heureuse est de lui proposer le mariage, mais Paula trouve sa propre (et bien meilleure) solution. [-]

6 _19h30 | PGM 54 | BAnQ
Également dans ce programme : Elena Undone



SITE OFFICIEL
BANDE-ANNONCE

 
Elena Undone
Nicole Conn | États-Unis | 2010 | | 111min | v.o.anglais

Elena Undone commence par une question : croyez-vous à l’âme sœur? Élégante mais insatisfaite, Elena (Necar Zadegan, vue dans 24 à la télé) est l’épouse dévouée d’un pasteur et la ... [+]

Elena Undone commence par une question : croyez-vous à l’âme sœur? Élégante mais insatisfaite, Elena (Necar Zadegan, vue dans 24 à la télé) est l’épouse dévouée d’un pasteur et la mère d’un ado, et elle appartient à une famille indienne traditionnelle. L’auteure lesbienne Peyton (Traci Dinwiddie, Supernatural) fait tout pour surmonter son chagrin après la mort de sa mère et sa rupture avec sa petite amie de longue date. Lorsque les deux femmes se rencontrent, le courant passe immédiatement. Bientôt, Elena éprouve des sentiments intenses et inattendus envers Peyton, mais celle-ci hésite à s’engager avec une femme mariée, jusqu’à un certain après-midi chaud où la passion l’emporte… Les conséquences de ce nouvel amour arrivent vite. Elena fait face à son époux homophobe, à son fils soudainement rebelle et à l’hésitation de Peyton; les deux femmes doivent décider si leur relation naissante mérite autant de remue-ménage. Ce film poignant aborde la religion, l’amour et l’engagement tout en arrivant à dégager une tension sexuelle plus que palpable. L’histoire s’appuie sur la vie de la réalisatrice Nicole Conn (Claire of the Moon), qui donne ainsi au moins une réponse à la question qui amorce le film. [-]

6 _19h30 | PGM 54 | BAnQ
Également dans ce programme : Immature




  VOIX DE L'AVENIR

 
Jump in the River
Karina Mariano | Canada | 2010 | | 11 min | v.o. française & anglaise

Collage filmique. Des gens, des pensées et de mauvais souvenirs d’enfance. Un bon gars que j’ai quitté et une fille vêtue de léopard dont j’étais amoureuse. J’aurais tout simplement dû ... [+]

Collage filmique. Des gens, des pensées et de mauvais souvenirs d’enfance. Un bon gars que j’ai quitté et une fille vêtue de léopard dont j’étais amoureuse. J’aurais tout simplement dû déménager à Mexico et lui envoyer des lettres d’insultes, mais j’ai plutôt fait un film sur le sujet… ;-) [-]

6 _19h30 | PGM 64 | J.A. de Seve
Également dans ce programme : Friday’s Child (Fredagsbarn), Frozen Roads, Loop Planes, Love Sick, Organism, Small-Time Revolutionary, Snapshot, Oh My God!




 
Too Much Pussy! Feminist Sluts in the QueerXShow
Emilie Jouvet | France/Allemagne | 2010 | | 98 min | v.o. français

TOO MUCH PUSSY! Feminist Sluts in the QueerXShow est un road-movie jouissif et truculent sur la post-pornographie et le mouvement féministe pro-sexe. C’est un documentaire explicite sur les folles aventures ... [+]

TOO MUCH PUSSY! Feminist Sluts in the QueerXShow est un road-movie jouissif et truculent sur la post-pornographie et le mouvement féministe pro-sexe. C’est un documentaire explicite sur les folles aventures de sept jeunes artistes performeuses, réunies le temps d’une tournée épique, qui ont traversé l’Europe en fourgonnette pendant l’été 2009, foulé les scènes cosmopolites des boîtes de nuit branchées parisiennes, en passant par les squats queers underground berlinois et les théâtres prestigieux de Stockholm, Copenhague... Jeunes femmes militantes, artistes, écrivaines, musiciennes, travailleuses du sexe, stars de la porno, hétérosexuelles, lesbiennes, bisexuelles, queers, pin-up vintages, punkettes, ados, androgynes, femmes fatales, girls next door... Elles viennent d’Europe et d’Amérique. Leurs (dés)orientations sexuelles et expressions de genre sont diverses et multiples. Nées de la révolution féministe pro-sexe amorcée dans les années 1980 par Annie Sprinkle, Candida Royalle et Carol Queen, ces jeunes femmes assument leur goût pour la sexualité, jouent librement avec les genres et réinventent sur scène de nouvelles représentations du désir et de la jouissance. Le film documente leur tournée, les expériences marquantes vécues par les sept filles, les croisements dans leur spectacle et dans leur vie entre la pornographie et l’art, la performance et la réalité, le privé et le politique. La caméra de Jouvet a tout filmé, des liens intimes qui se sont créés entre les filles aux inévitables tensions dues à l’épuisement de la route, des rencontres amicales et sexuelles avec les habitant-e-s des villes traversées aux réflexions politiques et artistiques des performeuses. Emilie Jouvet, Wendy Delorme, Judy Minx, Madison Young, Sadie Lune, Mad Kate et DJ Metzgerei vous offrent une parenthèse de liberté, un manifeste féministe sex-positif. [-]

6 _21h00 | PGM 55 | J.A. de Seve


SITE OFFICIEL
BANDE-ANNONCE

 
The Fish Child (El Niño Pez)
Lucía Puenzo | Argentine | 2008 | | 93 min | v.o.espagnole | s-t.a_en

Entre les menaces de mort visant son père, un juge controversé, et le retour de désintox de son frère, personne ne remarque que la tranquille et rêveuse Lala (Inés Efron) ... [+]

Entre les menaces de mort visant son père, un juge controversé, et le retour de désintox de son frère, personne ne remarque que la tranquille et rêveuse Lala (Inés Efron) est fascinée par la pétillante Aílin (Mariela Vitale), fidèle domestique chez les Guarani. Avec l’aide d’El Vasco, l’acolyte d’Aílin, revendeur d’œuvres d’art et entraîneur de chiens, elles entreprennent de voler des objets de valeur dans la résidence de luxe de Lala pour concrétiser leur rêve de vivre ensemble au Lago Ypoá, au Paraguay. Un meurtre déconcertant et des secrets sordides concourent toutefois à incriminer injustement Aílin. Lala se lancera alors dans un sauvetage osé. Avec El Niño Pez, Lucía Puenzo continue à réfracter les lois patriarcales archaïques et la discrimination flagrante par le prisme de l’orientation sexuelle. Fille de Luis Puenzo (La historia oficial), réalisateur argentin couronné d’un Oscar, elle signe ici une adaptation fluide de son propre roman, souvent comparée à Thelma et Louise, mais qui renvoie plus justement à Bound et Plata Quemada avec un clin d’œil à Amores Perros. Cette suite sexy et survoltée à son brillant début avec XXY (i+n 2008) prouve que Puenzo entend clairement poursuivre la tradition familiale consistant à critiquer avec aplomb la politique et la société argentines. [-]

6 _21h40 | PGM 57 | BAnQ
Également dans ce programme : Salam & Love



 
Salam & Love
Julien Rotterman | France | 0000 | | 3 min |

... [+]

[-]

6 _21h40 | PGM 57 | BAnQ
Également dans ce programme : The Fish Child (El Niño Pez)




SITE OFFICIEL
BANDE-ANNONCE

 
Loose Cannons (Mine Vaganti)
Ferzan Ozpetek | Italie | 2010 | | 110 min | v.o. italienne | s-t.a_en

Alors qu’il s’efforce de se libérer de son hétérosexualité, le beau et rebelle Tommaso (Riccardo Scamacio), cohériter de l’entreprise familiale de fabrication de pâtes, est stupéfait lorsque son frère Antonio ... [+]

Alors qu’il s’efforce de se libérer de son hétérosexualité, le beau et rebelle Tommaso (Riccardo Scamacio), cohériter de l’entreprise familiale de fabrication de pâtes, est stupéfait lorsque son frère Antonio (Alessandro Preziosi) le prend de vitesse en faisant une révélation qui sème la consternation. Le patriarche de la famille, Vincenzo (Ennio Fantastichni, Purple Sea), est aussitôt terrassé par une crise cardiaque. Alors que Tommaso est forcé de continuer de jouer le rôle du fils hétéro parfait, son amant Marco (Carmine Recano), qui vit à Rome, vient lui rendre visite avec ses meilleurs amis malgré l’opposition de Vincenzo, qui conseille aux habitants du coin d’enfermer leurs filles. Ferzan Ozpetek nous convie aux théâtres naturels de la vie – repas autour d’une grande table, funérailles et hôpitaux – pour nous rappeler l’importance de vivre sa vérité avant qu’il ne soit trop tard. Alliant la poésie au prosaïque, le scénario truffé de rebondissements s’inscrit dans la grande tradition de la commedia all’italiana. La musique magistrale de Pasquale Catalano est agrémentée d’une éclectique sélection de grands succès, et Ozpetek nous livre une belle méditation douce-amère sur les pâtes et autres passions dévorantes. [-]

6 _21h45 | PGM 56 | Theatre Hall Concordia